Opération Mécénat 2021 ♥ Électriciens Sans Frontières
« Eau et électricité : énergies
renouvelables et solidaires »

En 2021, Labaronne-Citaf encourage Électriciens Sans Frontières dans sa lutte :
« réduire la pauvreté énergétique en donnant accès à l’eau et à l’électricité aux plus démunis ».

Alors que la crise sanitaire mondiale provoquée par le Covid-19 continue de sévir fortement dans les pays développés, une aggravation de la propagation du virus constitue un risque majeur dans les pays où les structures de santé sont fragiles. De plus, ceux-ci pourraient devenir de dangereux foyers de contagion dans notre lutte contre cette pandémie. Or, le manque d’accès à l’électricité et à l’eau renforce ces fragilités.

C’est pourquoi Labaronne-Citaf se mobilise cette année auprès d’Électriciens Sans Frontières (ESF), afin de réduire ces vulnérabilités.

Une urgence sanitaire et climatique

Accès à l’électricité et accès à l’eau : mêmes enjeux, même combat ! Bien souvent, les mêmes personnes sont concernées par ces deux problématiques aux enjeux multiples et partagés : sécurité alimentaire, protection sanitaire, développement économique mais aussi émancipation des femmes, éducation et adaptation au changement climatique.

Pour cette 3e édition, Labaronne-Citaf s’engage aux côtés d’Électriciens Sans Frontières (ESF), une ONG qui réalise des projets d’accès à l’énergie et à l’eau basés sur l’utilisation des énergies renouvelables, auprès des populations démunies.

« La crise climatique augmente la fréquence et l’intensité des catastrophes naturelles, intensifie l’insécurité alimentaire et complexifie les réponses humanitaires dans les zones de conflits.
Aujourd’hui, il n’est plus possible de penser l’action humanitaire comme une réponse aux crises : une approche globale, pensée sur le long-terme avec les populations les plus touchées et basée sur la prévention et la préparation est obligatoire. »

Collectif signataire de la déclaration d’engagement, lors de la 5e Conférence Nationale Humanitaire (CNH), le 17 décembre 2020.

Opération 2021 : « Valoriser l’eau comme aliment vital et source d’énergie »

« Le contexte actuel nous pousse à prendre du recul sur notre situation et à avoir une pensée pour les plus démunis. Les maladies infectieuses sont un mal bien connu des pays en développement et sont responsables de près d’un tiers des décès. L’accès à l’eau dans un environnement hostile est d’autant plus indispensable pour se prémunir de la maladie. L’eau intervient dans l’hydratation, l’alimentation, l’hygiène corporelle, les soins médicaux, et encore beaucoup d’autres usages de notre quotidien. Mais une eau de mauvaise qualité peut être destructrice.


Cette année, nous avons choisi de soutenir notre partenaire, Électriciens Sans Frontières, avec qui nous partageons aussi des valeurs communes.


Grâce à nos solutions de stockages souples, ils accompagnent les populations pauvres à développer des systèmes de production et d’utilisation d’énergie durables en privilégiant les ressources locales et renouvelables telles que le solaire, l’hydraulique.
Prendre soin des autres et soin de notre planète a toujours été un combat qui nous tient à cœur chez Labaronne ! »

Benoît Balandras, président de Labaronne-Citaf.

C’est pourquoi Labaronne-Citaf rétablit
son compteur volumétrique interne
afin de mettre en valeur l’importance de l’eau,
à la fois aliment vital et source d’énergie.

Labaronne-Citaf_compteur-volumetrique

Ainsi, pour tout litre de stockage vendu
durant l’année 2021, une partie
des ventes réalisées sera reversée à ESF
.

Notre engagement depuis le début de nos opérations mécénat :
faire de chaque vente un acte solidaire !

Eau et électricité : des énergies renouvelables et solidaires 

L’accès à l’eau est souvent indissociable de l’accès à l’électricité, car ils se complètent et sont interconnectés, tous deux au service du développement des populations et de l’économie.

L’accès à l’eau potable

Labaronne-Citaf_ESF_Borne-Fontaine-Madagascar

Dans ces pays, que ce soit pour la boisson, la cuisine ou pour l’hygiène quotidienne, acheminer une quantité d’eau suffisante pour un foyer nécessite généralement plusieurs allers- retours vers un point de collecte, souvent situé à plusieurs kilomètres à pied. Mais avec la raréfaction de l’eau et la pollution des cours et rivières, l’accès à cette ressource naturelle est de plus en plus lié à l’énergie, essentielle quand il s’agit d’aller chercher de l’eau en profondeur et d’installer des systèmes d’assainissement pour assurer d’une eau de qualité toute l’année.

L’installation d’un système de pompage à l’aide de panneaux solaires, de bornes-fontaines dans les villages permet ainsi de réduire les risques de maladies hydriques ; mais également d’alléger la corvée d’eau, souvent à la charge des femmes et des enfants.


La sécurité alimentaire

Irriguer un jardin maraîcher, grâce à la construction d’un réseau d’adduction en eau, c’est assurer la sécurité alimentaire de la population et lui permettre de développer un petit commerce grâce à la vente des cultures.

Développer des cultures vivrières et l’élevage assure la sécurité alimentaire des villageois. En effet, un système d’irrigation construit à partir d’un forage permet de cultiver toute l’année. L’électricité permet quant à elle d’utiliser des machines de transformation alimentaire et de mieux nourrir la population, voire de développer un commerce local. Le surplus peut être vendu sur les marchés locaux et générer des revenus.

Labaronne-Citaf_ESF-plantation-arrosage

La production d’énergie renouvelable

Labaronne-Citaf_ESF_panneaux solaires

Favoriser une production d’énergie à partir des ressources locales renouvelables telles que le soleil ou l’énergie hydraulique constituent des alternatives aux énergies fossiles avec un impact très limité sur l’environnement.

Les énergies renouvelables permettent d’accéder à une énergie efficace et abordable tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Dans certains pays, les interventions d’ESF ont permis de démontrer l’intérêt de ces technologies et de former les premiers acteurs qui souhaitaient s’engager dans cette voie. Plus de 95% de leurs projets reposent sur l’utilisation d’énergies renouvelables, et la moitié comprend des installations d’accès à l’eau, grâce notamment aux solutions souples développés par Labaronne-Citaf (citerne souple, bassin autoportant, citerne de transport,etc.).


En savoir plus sur Électriciens Sans Frontières

Électriciens sans Frontières (ESF) est une ONG de solidarité internationale reconnue d’utilité publique, créée en 1986 par des salariés du secteur électrique. Aujourd’hui, ses 1200 bénévoles réalisent des projets d’accès à l’énergie et à l’eau dans 35 pays en développement.
Outre ses actions d’urgence et ses missions d’expertise auprès d’autres ONG, Électriciens sans Frontières mène de front une centaine de projets de long terme auprès des populations démunies. Plus de 95 % de ces projets reposent sur l’utilisation d’énergies renouvelables, et la moitié comprend des installations d’accès à l’eau.

En savoir + sur l’ONG

Voir le reportage « De l’eau à portée de main » (Togo)

Labaronne-Citaf_ESF_logo

Soutenir nos partenaires humanitaires

Protéger et améliorer la santé humaine grâce à la gestion durable de nos écosystèmes et de nos ressources, c’est s’assurer d’un avenir favorable pour les générations futures. C’est pourquoi Labaronne-Citaf s’engage chaque année en reversant une partie de ses bénéfices à une association humanitaire pour faire bouger les lignes.

(Re)découvrez nos opérations précédentes auprès des ONG :

Opération 2020 : « L’eau, levier de développement durable » – Aquassitance

Opération 2019 :  « De l’eau potable pour tous » – Solidarités International

Contactez-nous !

Flash Info
Eau & électricité : les énergies renouvelables au service du développement (Togo)
Découvrez la vidéo de clôture 📹 du projet-pilote mené par notre partenaire, L'ONG "ESF".