Fils de viticulteurs français installés en Algérie, André Labaronne est fasciné par la conquête du désert. Il constate cependant que les camions-citernes qui y apportent de l’eau reviennent à vide. C’est alors qu’il a cette idée révolutionnaire de développer un « réservoir souple » qui – une fois vidé – prend moins de place et facilite le transport d’autres marchandises. En 1957, il dépose son 1er brevet (le premier d’une longue série) intitulé « Dispositif d’équipement de véhicule pour le transport de marchandises diverses, liquides ou pondereuses ».

Flash Info
Opération Mécénat 2020 : restons solidaires !
En 2020, Labaronne-Citaf se mobilise aux côtés de l'ONG Aquassistance dans la mise en place d'actions durables en termes d'eau, d'assainissement et de gestion des déchets.