Le mécénat
au sein de Labaronne-Citaf

« Car c’est des petits ruisseaux que naissent les grandes rivières… »
Pouvoir soutenir – chaque année – un projet d’intérêt général,
c’est le défi que se lance Labaronne-Citaf

« Quatre personnes sur dix souffrent de pénurie d’eau dans le monde », selon l’Organisation des Nations unies, qui prévoit une probable dégradation à l’avenir sous l’effet du changement climatique.

Consciente de cet état d’urgence, Labaronne-Citaf souhaite contribuer à la préservation de l’eau, qui est en train de devenir la ressource la plus rare et la plus précieuse de la Terre.

Consultez nos différentes
actions de mécénat

Un geste de solidarité en accord avec l’ADN de Labaronne-Citaf

Malgré les nombreuses alertes lancées depuis plusieurs années, la prise de conscience reste encore insuffisante. C’est pourquoi, au-delà de fournir les ONG, en solutions de stockage depuis plus de 30 ans, Labaronne-Citaf veut apporter sa contribution en proposant de financer des projets soucieux et investis dans cette démarche.

C’est dans ce but que l’ensemble des membres de la société Labaronne-Citaf a décidé de lancer une opération de parrainage en 2019, à l’occasion de ses 60 ans.
« En effet, nous souhaitons contribuer à un combat qui nous touche particulièrement et qui fut le leitmotiv de notre fondateur, André Labaronne : apporter de l’eau dans les régions les plus arides de la planète », Souligne Benoît Balandras, notre Président. « L’objectif de ces actions de mécénat est de s’impliquer concrètement auprès de l’un de nos partenaires, en finançant des projets investis dans la préservation de l’eau. »

C’est pourquoi nous espérons reconduire chaque année une action de partenariat, en accompagnant différents organismes dans leur combat de préservation des ressources et de gestion durable de l’eau.

L’eau potable, une conquête historique

La quête de l’eau potable, a toujours été un défi, mais elle est devenue au fil des décennies un enjeu majeur du 21e siècle. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) :

« Un minimum vital de 20 litres d’eau par jour et par personne est préconisé pour répondre aux besoins fondamentaux d’hydratation et d’hygiène personnelle. »

Sur les 4,5 milliards de personnes (soit 60% de la planète) qui n’ont pas accès à des services d’assainissement totalement sécurisés, 2,3 milliards de personnes ne disposent toujours pas d’installations sanitaires de base. Pourtant, l’eau est un besoin fondamental en matière d’hygiène, afin d’empêcher la propagation des maladies. Sécheresse, aridité, manque d’eau, stress hydrique, exode rural… Aux quatre coins du monde, le manque d’eau affecte de plus en plus les modes de vie, de production et les tensions entre pays. Mais cela ne concerne pas seulement le continent Africain, le Moyen-Orient, ou encore L’Inde : les pays développés ne sont pas en reste et demeurent potentiellement exposés aux conséquences du changement climatique, qu’il s’agisse de la montée des eaux sur leur littoraux, ou du maintien de leur agriculture.

Après l’or et le pétrole, « l’or bleu » devient la ressource la plus convoitée de la planète.

L’accès à l’eau potable dans le monde

Les Nations Unies travaillent depuis de nombreuses années à remédier aux problèmes posés par les pénuries d’eau et à faire en sorte qu’une eau propre et accessible puisse satisfaire les besoins des individus, du commerce ou de l’agriculture. L’eau est d’ailleurs en 6e position des Objectifs de Développement Durable (OOD). Cet objectif vise à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau. Cela couvre tous les aspects du cycle de l’eau, notamment en matière de santé, d’éducation, d’économie et d’environnement.

Les ONG (Organisations Non Gouvernementales) agissent dans deux domaines d’activités très différents :
Les interventions d’urgence : interventions directes qui ont pour but de venir en aide rapidement à des populations qui sont la plupart du temps dans des situations extrêmes de pauvreté et de précarité, suite à des crises. Ces actions interviennent à court terme et sont qualifiées d’humanitaires.
Les actions de développement : actions sur le long terme, qui allient sensibilisation, formation et développement d’une installation pérenne.

Les problématiques liées à l’eau, l’hygiène et l’assainissement constituent une très petite partie de leurs actions. Pour cela, elles utilisent divers moyens.

Les principales solutions de transport et de distribution d’eau utilisées par les ONG : citernes souples autoportantes, bassins ouverts (automontants ou sur armatures). Toutes ces solutions permettent par exemple aux organisations humanitaires de créer des unités mobiles, de mettre en place des stockages relais ou des stockages « tampons » pour les systèmes de potabilisation et de décantation d’eau.

Une aventure collective qui se construit chaque jour

La mission originelle de notre société fut dès le commencement d’« apporter de l’eau là où il n’y en avait pas ». De ce fait, Labaronne-Citaf s’investit depuis toujours auprès des organismes humanitaires leur fournissant des produits fiables et adaptés au terrain.
Plus qu’un simple fournisseur, Labaronne-Citaf a toujours été un partenaire de confiance que ses clients choisissent autant pour son expérience que pour ses engagements.

Mais nous avons à présent l’ambition de sensibiliser toutes nos parties prenantes à cette problématique d’intérêt général, à l’international comme en local.
Cette mobilisation autour de nos partenaires les plus impliqués, ainsi que les nombreuses actions que nous menons en parallèle pour apporter notre pierre à l’édifice (don aux Restos du Cœur de l’Isère, à des associations pour arroser leurs jardins partagés …) en sont le témoignage.

D’après certaines études, plus d’une grande métropole sur deux pourrait manquer d’eau et subir des ruptures de son approvisionnement dès 2050.
Nous investir aujourd’hui auprès des pays en grande difficulté, pour mieux appréhender nos besoins et gérer nos ressources en eau dans un avenir prochain, voici le réel challenge !

Devenir acteur

En choisissant Labaronne-Citaf, nos clients font le choix d’un fabricant engagé, qui reverse une partie des ventes réalisées pour sauvegarder l’eau, pour l’assainir et la rendre accessible à tous. Ils deviennent ainsi des acteurs du développement durable, car ce sont les petits gestes qui permettent aux grandes causes de triompher.

Vous aussi, vous souhaitez contribuer à la préservation des ressources en eau de notre chère planète bleue ?

Découvrez tous les avantages du stockages souples

→  Parlez-nous de votre projet

Flash Info
Opération Mécénat 2020 : restons solidaires !
En 2020, Labaronne-Citaf se mobilise aux côtés de l'ONG Aquassistance dans la mise en place d'actions durables en termes d'eau, d'assainissement et de gestion des déchets.