Histoire

Esprit d’entreprendre, invention, ingénierie et technologie, sont au cœur de l’histoire de Labaronne-Citaf. Découvrez ici l’histoire de Labaronne-Citaf et celui de son produit phare, la citerne souple.

A l’origine de la société, la citerne souple. Appelée aussi réservoir souple, bâche souple, poche souple ou cuve souple, la citerne souple est un moyen de stockage souple de liquides plus économique et pratique qu’une réserve en dur. Une fois remplie, elle ressemble à un gros « oreiller » d’où découle son nom commun de « citerne oreiller ».

La 1ère citerne souple autoportante (Brevet n°1.460.825) a été réalisée en Algérie, dans les années 50, par le fondateur de l’entreprise, Monsieur André Labaronne. A cette époque, il s’agissait d’offrir des solutions commodes pour stocker l’eau de pluie à l’abri de l’évaporation et des pollutions. Les événements liés à l’indépendance de ce pays obligeront Mr Labaronne à rejoindre la France, où il installera sa société à côté de Tours. Son fils Jacques la déménagera en 1972 à Vienne (Isère).

Depuis, elle a quitté le giron familial. En 2011, Labaronne-Citaf® déplace son siège à Pont-Évêque, à quelques kilomètres de Vienne, sur un site de 8000 m² – dont 7000 m² d’ateliers et 1000 m² de bureaux. De là, sont fabriquées chaque année plus de 3 000 citernes souples.

Au fil des années, l’entreprise a renforcé ses compétences et se développe aujourd’hui sur des marchés comme la Sécurité Civile, les Armées, les Humanitaires, les Collectivités, l’Agriculture, l’Industrie, le BTP et l’Environnement, que ce soit en France ou à l’Étranger.

Information
Prochain rendez-vous : Pollutec !
Du 27 au 30 novembre, venez découvrir nos solutions dédiées à la protection de l'Environnement sur notre stand D90.